Il y a une petite chose dont j’ai envie de parler ici, et ce depuis un bon moment.

Vous savez, je suis quelqu’un qui ne communique pas dans la communauté ésotérique. Je suis le travail à titre personnel, de quelques praticiens, je suis une cliente régulière dans certaines boutiques et librairies, dont j’apprécie le travail et l’évolution.

Je ne communique pas, parce que bon nombre de choses et attitudes me déplaisent profondément dans cette communauté. Il est extrêmement courant de voir dans la communauté ésotérique, de nombreuses attaques, que les victimes soient clairement nommées ou non, pour diverses raisons. Si parfois il s’agit de ne pas aimer quelqu’un, le plus souvent, dans je dirais 98% du temps, il s’agit de jaloux(se) d’une réussite.

Ces dernières semaines, j’ai pu en me baladant un petit peu, entendre des choses qui m’ont vraiment choquée. Je ne vais pas entrer dans le détail parce que je préfère que cet article ait un sens plutôt positif. La méchanceté gratuite et la jalousie existeront toujours, je pense que il est donc préférable ici… De s’envoyer des fleurs.

Distribution de bouquets.

Je m’adresse à toutes les personnes qu’on cherche à détruire, que ce soit par des mots ou des intentions communes mises en place :

Je comprends que ce soit douloureux parfois à vivre, que ça vous attriste, que ça vous met mal. Vous avez parfois envie de rester enfermé chez vous avec le pot de glace au chocolat et quelque part, c’est un moindre mal de s’offrir une petite soirée à maudire un petit peu tout ce petit monde à grands coups de noms d’oiseaux et autres majeurs fièrement levés.
Cependant ce que je ne souhaite pas que vous fassiez, c’est que vous abandonniez à un moment donné. Que vous restiez tristes et démoralisés.

Il y a une chose que j’ai compris ces derniers mois à force de beaucoup travailler sur moi et avec des personnes qui m’ont aussi aider à comprendre certaines choses… Même si c’est difficile à encaisser toutes ces tentatives, que c’est intrusif, que c’est agressif, il faut que vous compreniez qu’en réalité ces gens-là n’ont absolument aucun pouvoir, pour deux raisons.

La première : Si ces gens avaient un réel pouvoir, ils seraient devant vous, pas derrière vous. Parce que quand on cherche à nuire, c’est qu’on est derrière, ou qu’on se pense, consciemment ou non, inférieur. On peut pas dire que ces gens qui cherchent à nuire transpirent l’estime de soi.
La seconde : Si les gens croient encore à ces âneries de marché saturé, de compétition et autre manque de place, il serait temps qu’ils étudient un petit peu mieux les choses et réfléchissent un peu.
En réalité il y a de la place pour tout le monde, la compétition est un concept nuisible et inutile, tout simplement parce que les gens qui travaillent ont chacun leur personnalité, leur sensibilité et qu’en face il y a un panel gigantesque de gens réceptifs à tout un tas de choses.
Il y a par exemple des gens qui vont préférer venir me voir moi pour de la voyance et d’autres qui préféreront aller voir quelqu’un d’autre. Et même si je suis une professionnelle qui se remet tout le temps en question, il faut tout simplement admettre que ma façon de travailler, ou encore de véhiculer mes croyances, pensées ou idées, peuvent convenir à certaines sensibilités et peuvent aussi ne pas convenir à d’autres sensibilités. Ça ne veut pas dire que je n’ai pas ma place dans ce métier, la preuve en est, j’arrive à y rester et gagner ma vie.

Il y a des praticiens qui ont essayé de me détruire littéralement, en me calomniant, en prenant mon travail…. Je suis toujours là. Eux, non.
Et la différence entre eux et moi est très simple : Contrairement à ce que vous pourriez peut-être vous dire là tout de suite, ça ne veut pas dire que je suis meilleure. Je ne suis pas « meilleure ». C’est simplement que j’ai compris qu’il fallait que je sois authentique, qu’il fallait que je travaille en fonction de moi, que je devais aimer ce que je faisais ou sinon ne pas le faire, que je ne devais jamais m’inspirer de qui que ce soit pour quoi que ce soit, et que j’étais le seul outil de ma réussite. A partir du moment où j’ai compris ça, j’ai été libérée de tous ces sentiments négatifs qui vous atteignent encore, c’est pour ça que je l’explique, parce que j’aimerais beaucoup que plein de gens s’en libèrent aussi.
Ces gens n’ont jamais compris ça. Voilà pourquoi ils ne sont plus là et pourquoi moi je suis toujours là.

Les gens qui vous agressent, qui vous attaquent, qui disent du mal de vous, qui organisent des choses contre vous, n’ont pas non plus compris ça. Il ne faut pas vous faire d’illusion, c’est tous les mêmes.
Ils n’ont pas compris qu’ils doivent exister par eux-mêmes et que sans ça, jamais ils ne réussiront, quelque soit le domaine.
N’ayant jamais compris cette règle très simple et n’étant de toute façon pas assez courageux pour l’appliquer, vous devez comprendre que vous ne risquez absolument rien et devez vous concentrer sur vous-même et votre avancée.

Lorsque vous prévoyez votre chemin, que vous faites votre emploi du temps, ou votre étude de marché, cochez-vous une case où il est écrit « prendre le temps de regarder tous ceux qui me détestent et perdre 30 minutes par jour pour ruminer » ? Pourtant on a tous perdu du temps à le faire.
Et la question qu’on peut se poser, c’est : Pourquoi, si lorsqu’on pense à nos vies et nos réussites, il nous paraît évident que des choses sont absurdes, sont-elles présentes dans notre vie ? Et ça pourrait s’appliquer à bon nombre de choses, qui vont devoir faire l’objet d’un travail, au fur et à mesure qu’on s’en rendra compte.
Le souci avec ces choses absurdes, c’est qu’elles sont chronophages. Affreusement. Ce temps absurdement perdu, ne serait-il pas mieux utilisé s’il nous était entièrement consacré, s’il était investi dans nos réussites ?

J’ai choisi depuis un bon moment de ne plus m’occuper de personne. Non pas par mépris ou par dédain, mais tout simplement parce que je préfère m’occuper uniquement de moi, parce que personne d’autre ne le fera à ma place. Mon bien-être et ma réussite sont tout simplement devenus plus important, parce que de façon réaliste, c’est ce qui est le plus important.

Lorsqu’on se concentre enfin uniquement sur soi, on peut réaliser ses projets, avancer. Nous sommes pris dans une espèce d’énergie productive, et très positive à ressentir, qui ne s’arrête pas et qui permet d’avancer en permanence. C’est pour ça que les gens qui sont derrière vous à vous critiquer ne peuvent pas vous devancer, parce que cette énergie, cette volonté, ce désir de réalisation qui touche l’être en profondeur au delà du professionnel, ils ne l’ont pas.
Ils sont toujours systématiquement derrière les autres, à essayer de les atteindre, de les copier. Il est logique partant de ce principe, encore une fois, qu’ils ne puissent pas vous devancer ni même vous nuire véritablement.
Ne pensez pas que ces gens peuvent vraiment vous nuire, ce n’est pas le cas. Ils n’en n’ont tout simplement pas les moyens, parce que leur fonctionnement ne leur permet pas de les avoir.

Alors…. Lâchez prise.

Restez dans cette énergie qui va vous faire vous sentir bien, qui va vous faire réaliser que vous êtes capable de faire des choses, qui va vous permettre de voir vos résultats et qui va faire que le soir vous serez content de votre journée, vous serez content d’avoir satisfait vos clients, d’avoir bien fait votre travail.
Vous baignez en permanence dans le positif. Même si tout n’es pas toujours rose, il y aura de la fatigue, il y aura de l’agacement parce que des clients sont pas toujours sympas, il y a plein de choses comme ça qui peuvent faire des journées parfois plus moroses. Mais vous serez bien moins embêté et triste que si vous vous concentrez sur ces gens détestables, qui ne peuvent de toute façon pas vous toucher.

6 commentaires

  1. Un réel plaisir de vous lire à chaque fois même si je reste silencieuse. Vous ne machez pas vos mots, toujours dans la justesse, la mesure, la délicatesse et le respect. Merci. Je vais garder dans un coin de ma mémoire votre article. Il me parle beaucoup !

    1. Author

      Merci beaucoup pour vos compliments, qui me vont droit au coeur ! Je suis contente que mes articles vous plaisent. 🙂

  2. Merci pour cet article porteur de positivité surtout porteur d’espoir à titre professionnel. C’est exactement mon appréhension principale.. Les bâtons dans les roues de ces gens… Et ce que vous avez écris me parle, vraiment.. Merci 🙏

    1. Author

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! Je suis contente que mes écrits puissent vous aider. Ne vous en faites pas, ces appréhensions peuvent passer, si dès le départ vous vous concentrez sur vous 🙂

  3. Bonjour Angellyca, je suis une de tes fidèles clientes et je me suis posée ce genre de question lorsque j’étais en plein questionnement sur mon chemin de vie. Qu’est ce qui fait de nous que nous sommes différents, qu’est ce que j’ai envie de proposer aux autres de différents? On peut exercer le même métier mais on ne va pas le pratiquer de la même façon. Je crois qu’aujourd’hui on recherche tous que le professionnel que l’on va consulter soit dans l’ouverture d’esprit, soit empathique, et surtout qu’il puisse se mettre à notre place tout en sachant ne pas se laisser déborder émotionnellement. L’humain a besoin d’écoute, de compréhension et surtout d’humilité. C’est pour ça que l’on ira voir cette personne ou pas un autre. Beaucoup sont dans l’ego et surtout très attaché au monde matériel et plus on se souci des autres, et plus on s’éloigne de soit. Quoi qu’il en soit, on sera toujours critiqué alors pourquoi ne pas essayer de vivre sa vie comme on l’entend. Comme tu l’as dit, plus on s’occupe de soi et plus les attaques des autres deviennent inexistantes. Très bel article🙏

    1. Author

      Bonjour Lindsay 🙂

      C’est ça l’idée. Finalement, on va tous souvent proposer la même chose, mais à notre façon et c’est ce qui en fera quelque chose de différent. La copie, s’inspirer des autres, c’est ce qu’on fait quand on a pas compris ce qu’on est, et/ou quand on est pas courageux, aussi. Etre présent par soi-même, ça demande beaucoup de travail. Voilà pourquoi ces gens sont derrière…. On avance pas de cette manière, ça finit par une catastrophe.
      Être soi, c’est la clé 🙂

Laisser un commentaire