Je vais vous exposer, encore une fois, et ce sera toujours le cas sur ce blog d’ailleurs, une théorie personnelle. Sachez que je n’impose pas mes opinions. Je les partage ici, et libre à vous ensuite, d’y adhérer ou non.

Qu'est-ce qu'une correspondance en magie ?

Dans le domaine de la magie, de l’ésotérisme, on parle beaucoup de correspondances, de rituelique. Il s’agit tout simplement d’utiliser des objets, comme des bougies de couleurs par exemple, lors de rituels. Le but sera que tout corresponde : Par exemple, pour un rituel en lien avec la spiritualité, vous prendrez la bougie de la couleur correspondante à ce domaine. Vous prendrez aussi l’encens qui est lié à ça, etc. Dans un autre article, j’explique plus en détail ce qu’est la magie, ou plutôt, comment il est sain de la considérer. 

Certains disent que c’est inutile, d’autres que sans ces outils, les rituels ne fonctionneront jamais. Je vais donc vous expliquer, ce que moi j’en pense. Nous allons prendre un exemple simple, qui touchera beaucoup de gens, je suppose. Vous souhaitez faire un rituel qui concernera l’argent. Tenant compte des correspondances en magie, il vous faut donc, en autres, une bougie verte. Allons-y, donc.

Dans la pratique....

Votre autel est prêt, avec bien entendu, votre bougie verte. Vous faites votre rituel, et ce dernier fonctionne. Selon vous, qu’est-ce qui a fait que votre rituel à fonctionné ? Vous, ou le fait que votre bougie soit verte ?

Concrètement, croyances mises à part, si votre bougie avait été rose, votre rituel aurait fonctionné quand même. Car il est évident que la couleur, j’entends par là le pigment utilisé pour faire la bougie, n’a absolument aucun pouvoir lors d’un rituel. Ça, c’est surtout des croyances de débutants, ou de gens ne pratiquant pas. Ce qui n’est pas forcément un mal en soi, le souci arrive quand on donne des conseils qui s’avèrent être totalement faux.

Si on inclue les croyances et la volonté, les choses deviennent différentes. Vous avez cru que le fait que la bougie soit verte, ferait fonctionner votre rituel. Vous l’avez voulu. Ce qui a du pouvoir, c’est que vous avez décidé, vous croyez que le fait que la bougie soit verte, fera que votre rituel va fonctionner.

Donc, selon vous, qu’est-ce qui a fait que votre rituel à fonctionné ? Vous, ou le fait que votre bougie soit verte ? Vous. Parce que pour vous, le fait que la bougie soit verte compte.

Si la bougie avait été rose, le rituel aurait-il fonctionné ? Si vous êtes attachés à la rituelique, aux correspondances, non. Tout simplement parce que la bougie rose ne correspond pas à cet usage, et vous seriez mal à l’aise avec ce fait, ce qui engendrera probablement un manque de concentration, une perturbation importante, vous pourrez même être persuadé que le rituel ne fonctionnera pas à cause de ce détail, et tout ça fera que le rituel ne fonctionnera pas. Dans ce premier cas, le fait qu’elle soit verte, a donc son importance. Mais il est important de comprendre que l’importance ici n’a rien à voir avec la bougie, c’est vous qui lui accordez cette importance.
En revanche, si vous n’êtes pas, comme moi, attaché à la rituelique ou aux correspondances, la bougie peut être rose, jaune ou violette, elle peut même être totalement absente, le rituel fonctionnera quand même. Dans ce second cas, donc, le fait qu’elle soit verte ne compte pas.

Croire en la correspondance est, au début, normal.

Au début de mes pratiques en magie, j’étais très attachée à la rituelique, aux correspondances. Puis je m’en suis détachée de façon progressive. Aujourd’hui, ces outils ne sont pour moi que des supports agréables visuellement, que je n’utilise plus jamais, car totalement dépourvus d’intérêt, à part pour ceux qui les vendent. Je sais aujourd’hui qu’ils n’ont pas le moindre pouvoir, au sens propre du terme. Je pense que seule ma volonté compte.
Si la rituelique était à considérer absolument, la magie mentale, de ce fait, ne serait pas possible. Hors, elle l’est. 

La volonté, la croyance, sont la base de tout. Il est très important, en magie, et dans toutes pratiques occultes, de n’écouter que soi. Des gens vont peut être vous dire que sans bougie verte, votre rituel ne marchera pas. Si, il marchera, si vous voulez qu’il marche. Là où la bougie verte devient efficace, c’est si vous pensez, croyez, voulez qu’elle le soit, parce qu’elle est là, et parce qu’elle est verte.

Et s’il n’y a absolument aucun mal à ça lorsqu’on est débutant, il est important, selon moi, avec les années de faire un travail pour évoluer sur ce point.

L'impact des croyances en magie :

La rituelique, la correspondance en magie, n’est donc qu’une question de croyances personnelles. Faites moi plaisir. Ne laissez pas les gens, avec toute leurs prétention et leurs arrogance, vous imposer ce qui est bon ou non. Vous êtes assez grand pour le savoir, il suffit d’écouter cette petite voix dans votre tête qui vous murmure “prends la bougie verte”, ou “ne la prends pas”. Il est nécessaire d’écouter les avis qui diffèrent des vôtres, tout simplement parce que ça fait évoluer. Et personne n’est à l’abri de changer d’avis. 

Il s’agit simplement, finalement, d’avancer à son rythme. Il faut malgré tout rappeler que la magie, ou toutes pratiques ésotériques, sont supposées vous faire évoluer. Et se détacher de diverses croyances qui ont plutôt tendance à enfermer, est, aussi dur que ce soit, une chose à faire impérativement. 

J’ai pu, personnellement, me détacher de la rituelique avec l’expérience. J’ai appris a travailler avec mon énergie, ma volonté, ma concentration, et ça demande justement pas mal de travail. Même si ce que je dis est je pense juste, il est aussi vrai que la rituelique, pour les débutant, joue un rôle important. La résultante du travail sur l’énergie, la volonté, la concentration, n’est pas encore égale, lorsqu’on est débutant, à celle d’un praticien expérimenté. Le détachement de la rituelique peut donc, potentiellement, se faire plus difficilement avec le manque d’expérience. J’ai travaillé beaucoup et dur, j’y suis donc arrivé très vite. Mais nous ne travaillons pas tous de la même façon et ça n’a rien de grave, chaque chose en son temps. Deux seuls maîtres mots, donc : Travail et Patience, toujours.

Pour finir....

Je suis désolée, mon article peut peut être avoir une consonance un peu prétentieuse, car si on lit bien, je m’auto qualifie de bonne praticienne. Oui, je pense être une bonne praticienne, et soyons logique, je ne vais tout de même pas commencer mes articles avec “Attention, j’écris de la merde, faut pas m’écouter”, ce qui serait en totale contradiction avec mon propre discours, qui encourage à avoir confiance en soi. 

De plus, je travaille assez dur dans ce domaine, et depuis longtemps. Je ne suis pas prétentieuse, j’ai juste conscience de mon travail. Je souhaite simplement partager avec vous, mes avis sur différents points. Mais comme je l’ai dis plus haut, je ne vous les impose en aucune façon. Nous sommes tous libres de pratiquer à notre façon.

En magie, ce qui compte, c’est d’avoir la foi. La foi en soi. 

*Photo credit: Siannan13 on VisualHunt / CC BY

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire