Je ne suis pas que médium – tarologue professionnelle, j’ai aussi une expérience dans le domaine de la pratique de la magie.
Avant de commencer à pratiquer, il faut étudier longtemps. Plusieurs années. Bien entendu, je ne parle pas d’aller dans une école Potterienne, je sais qu’il en existe, et je vous serais reconnaissante de les fuir. Non, je parle de lire. Lire beaucoup, vraiment beaucoup. Et de discuter avec des gens expérimentés. A force d’études, des compréhensions se font, et elles finissent par former ce qui sera, à terme, votre éthique.

Loin de moi l’idée de juger forcément une éthique particulière. Je vais me contenter de vous donner la mienne, concernant ce sujet. Nous allons donc décortiquer ce sujet, qui est de faire revenir cet être aimé, qui a décidé de faire sa vie ailleurs.

La séparation, ce qu'elle peut pousser à faire.

Le départ de quelqu’un qu’on aime, le voir faire sa vie ailleurs, peut provoquer une douleur extrême, pousser l’autre au désespoir le plus entier.

C’est ce qui fait que parfois, certaines de ces personnes, se tournent vers des gens comme moi, qui ne cachent pas leurs pratiques, afin de demander de l’aide, et en l’occurence, de faire revenir cet être aimé, à l’aide d’un rituel. 

Pour les gens ne pratiquant pas la magie, ou aillant peu d’expérience, ce n’est pas grave de faire un rituel pour faire revenir quelqu’un auprès de soi.

Alors qu’en réalité, si. C’est très grave.

La réalité des faits.

Toute personne est dotée de ce qu’on appelle un libre arbitre, donc une capacité à faire ses choix, qu’il les fasse en fonction de sa raison ou de son coeur, peu importe. 

Demander à quelqu’un qui pratique la magie de faire un rituel pour faire revenir quelqu’un, est tout simplement demander au praticien de ne pas tenir compte du libre arbitre de la personne qui est partie. C’est demander au praticien, de se moquer totalement de ce que la personne visée par le rituel désire. C’est se moquer complètement de la liberté d’autrui, pire, d’y porter gravement atteinte.

La demande, a en général, pour seul moteur, la douleur. Et cette douleur engendre, dans ce cas précis, malheureusement, un égoïsme démesuré. Le demandeur est devenu incapable de penser à ce que ressent l’autre, et ne pense qu’à sa douleur, et à ses souhaits, qui sont que la personne revienne, et reste, allant même jusqu’à parfois se persuader que celui ou celle qui est parti fait forcément une erreur.

La réalité des faits, avec le recul, est pourtant toute autre. 

Lorsqu’une personne s’en va, c’est qu’elle a généralement ses raisons. C’est parce qu’elle n’aime plus, ou plus de la même façon. C’est peut être aussi, parce que même si elle aime, une souffrance a été trop grande, et elle n’a vu en son départ, que la seule solution possible pour arriver à ne plus aimer, pour retrouver sa liberté, pour enfin arriver à vivre.

Un être humain a le droit de faire ses choix. Un être humain a le droit de s’en aller. Ce n’est pas parce qu’on souffre, qu’on doit tout tenter pour le priver de sa liberté. La douleur est une chose qu’on peut comprendre, mais elle n’est pas une excuse à la cruauté. Parce qu’il s’agit bien là de cruauté.

Le réel pouvoir d'un rituel de retour d'affection :

Un rituel de magie visant à faire revenir une personne, si ce dernier fonctionne, va totalement modifier le comportement de la personne visée. Il faut bien avoir conscience qu’en face de vous, cet être qui vous est si cher ne sera absolument pas dans son état normal. Je ne fais pas allusion à quelqu’un de totalement possédé, entendons-nous bien. Je fais référence à quelqu’un qui croira ressentir des choses qu’il ne ressentira pourtant pas dans la réalité. C’est même quelque chose d’évident et pour une seule et unique raison : La personne avait décidé de s’en aller, et est partie. Son retour ne s’est fait que parce qu’une tierce personne en a décidé autrement, à sa place.

Ce rituel, de plus, ne sera pas éternel. Les praticiens qui prétendent, qu’en un seul rituel, la personne reviendra pour toujours, sont particulièrement malhonnêtes et incompétents. Un rituel a une durée de vie limitée dans le temps. Lorsque vous faites un rituel, vous libérez des énergies, mais ces énergies, par la suite, qui ne sont plus entretenues, finissent par retomber, et le rituel s’affaiblit, prend fin.

Tout ce qu’on obtient, avec ce genre de rituel, c’est un amour factice et le demandeur devra vivre en sachant que rien est vrai, et à la fin, il devra de nouveau se heurter à l’absence de l’amour de l’autre.

Ce qui est à faire véritablement, à la place d'un rituel :

Il est normal que la douleur face au départ de l’autre soit écrasante. Mais à mon sens, lorsqu’on aime réellement quelqu’un et que cette personne s’en va, on doit la laisser s’en aller.

Aussi dur que se soit, la véritable preuve d’amour réside encore dans le fait d’accepter de perdre l’autre, pour son propre bonheur. Quand on aime quelqu’un, on ne le manipule pas, de quelque façon que se soit.

Demandez-vous ce que vous préférez. Souhaitez-vous entendre un “je t’aime” qui vous le saurez, au fond, ne sera que le résultat d’un rituel et par conséquent sera faux, ou un “je t’aime” véritable, qui viendra réellement du coeur ?
Vous voulez récupérer une personne ? N’allez pas voir quelqu’un pour qu’il fasse un rituel.  Il est tout à fait possible de tenter sa chance sans manipuler de façon aussi épouvantable. C’est pour ça que les fleuristes et les boutiques de chocolats existent aussi, quitte à mettre la main au portefeuille, autant que ce soit joli !

Autre point. Si la personne s’en est allée, c’est aussi peut être parce qu’elle n’est pas faite pour vous. Ce qui veut tout simplement dire, en clair, que quelqu’un d’autre vous attend quelque part, un amour bien plus fusionnel et plus intense. Courir après un amour perdu peut vous empêcher de trouver ce véritable amour qui vous est destiné. Chaque acte a ses conséquences, que ses actes soient magiques ou non. La loi de retour n’est pas une loi inventée par des sorcières, c’est une loi de l’univers, tout se paie, même le plus petit choix en apparence sans importance et qu’il soit positif ou non. On sème, on récolte. Toujours.

Et je ne fais, ni ne ferai jamais, référence au triple choc en retour, qui a été inventé par on ne sait qui et qui continue d’être véhiculé pour on ne sait quelles raisons. Non, je parle simplement des conséquences naturelles des choses, qui elles, existent bien, contrairement à ce conte de fées nommé “triple choc”.  

Ceux qui ne voient pas ça, que tout a des conséquences, ne sont à mon sens, sans être condamnatoire, que des gens qui n’observent pas correctement, ou sont encore au stade de ne voir ce qu’ils veulent voir parce que ça les arrangent. Parce que se dire que les conséquences n’existent pas, est bien plus facile que l’inverse, vu ce que cette conscience engendre, à savoir de réfléchir sans arrêt avant d’agir et de devoir en assumer les conséquences.
Et je ne parle pas d’une réflexion bateau, mais d’une vraie réflexion, qui peut mener à la douleur, la tristesse, le deuil véritable.

Pour finir....

C’est pour cette raison qu’il est inutile de me  contacter afin que j’effectue ce genre de rituel. Ou même que j’en donne. On me l’a déjà demandé, et les gens n’ont obtenu que mon refus, avec des explications, celles que je viens de fournir, bien entendu.
Je refuse de manipuler quelqu’un, c’est contraire à mon éthique. Je laisse ça à ceux qui n’en ont pas.

Et ça ne serait pas non plus rendre service à la personne qui souffre, dont la vie est très certainement ailleurs. Si une personne doit revenir, elle reviendra de son propre chef. Pas à cause de moi et de mes pratiques.

2 commentaires

  1. J’aime beaucoup votre explication Angellyca.
    Pour moi la vie est comme une rivière. Aller contre courrant peut être par fois néfaste pour nous.
    Tout chose arrivé et pas par hasard. Même la douleur de séparation si difficile à souporter nous apprend qqch. Je observe, j’apprends et je respecte les autres. Je suive mon chemin et je donne le droit de même aux autrui. Un malheur, un bonheur, je balance, j’apprends…

    1. Author

      Merci pour ce gentil commentaire 🙂

      Je suis de cet avis. Aller à contre courant n’est pas toujours positif. Les choses arrivent souvent pour une raison et vouloir les changer via la magie n’est pas une chose à faire. Il faut savoir accepter les choses et en retirer les leçons qu’elles contiennent, si douloureuses soient-elle.
      Je suis contente de croiser des gens comme vous, qui le comprennent 🙂

Laisser un commentaire