L’intuition

Parce qu’avoir une meilleure compréhension de son intuition permet de mieux la gérer et de la développer, je vous invite, au travers de cet article, à découvrir en détail ce qu’est l’intuition. Ses différences avec la prémonition et l’instinct, mais aussi son processus physique et les théories que l’on peut émettre en ce qui concerne son origine.

Qu’est-ce que l’intuition?

L’intuition est le terme désignant un sentiment  permettant d’avoir connaissance de vérités sans avoir besoin de réfléchir ou de s’appuyer sur des expériences. Ce sentiment peut également indiquer un fait qui va se produire. L’intuition ne s’appuie sur aucune preuve, aucun fait vérifiable, elle se contente de donner des réponses, qui elles, pourront souvent être vérifiées.

L’intuition est-elle différente de la prémonition?

La prémonition (ou précognition) est la faculté de prédire un événement à venir. Cette perception extrasensorielle ne s’appuyant, en apparence, sur aucune déduction rationnelle. Elle est de l’ordre de la clairvoyance.

Nous pouvons donc en déduire que la prémonition est un aspect de l’intuition. Cependant, si cela est vrai, elle a aussi la particularité de se manifester sous différentes formes au-delà des sentiments, comme les flashs ou encore les rêves, qui eux, ne relèvent pas de l’intuition. Par conséquent, il serait plus juste de dire que le sentiment, par lequel se manifeste l’intuition, est un moyen d’expression de la prémonition.

Deux théories s’imposent alors à nous. La prémonition serait-elle une capacité utilisant l’intuition comme moyen d’expression, comme elle peut le faire avec le rêve? Ou alors serait-elle une forme d’intuition plus évoluée? Capable de sentir des évènements à venir et qui utiliserait différents outils présents naturellement en nous, comme les sentiments ou les rêves. Dans ce cas, en développant notre intuition, nous pourrions obtenir des prémonitions. En réalité, comme nous le verrons dans cet article, il en va un peu des deux.

L’intuition est-elle forcément juste?

Oui, l’intuition ne se trompe jamais. Elle est d’ailleurs généralement accompagnée d’un sentiment de certitude. Lorsque l’on doute, c’est que la raison s’en mêle ou que nous ne faisons pas face à de l’intuition. Et si l’on se trompe, c’est tout simplement que ce que nous avons pris pour de l’intuition n’était en réalité qu’une projection de notre imagination, de nos désirs ou de nos peurs. Quand on désire développer notre intuition, il est donc très important d’apprendre en parallèle à la différencier de nos simples espoirs ou de nos craintes.

L’intuition vue par la science :

S’il est rare que la science admette l’existence des capacités relevant de la parapsychologie, l’intuition fait cependant exception à la règle. Peut-être est-ce parce qu’elle est finalement assez banale et commune à tous qu’il est plus difficile de nier son existence. Toujours est-il que les neuroscientifiques la reconnaissent comme une forme d’intelligence non consciente présente en chacun de nous.

Il est tout de même important de noter que bien que l’idée globale que se fait la science de l’intuition soit cohérente, tous ne sont pas entièrement d’accord sur le chemin permettant d’accéder à ces informations. Pour certains, il s’agirait de notre capacité à imaginer des solutions en s’adaptant aux situations. Pour d’autres, les sentiments intuitifs seraient le fruit d’une déduction se basant sur des perceptions sensorielles non conscientes (hypothèse la plus crédible et la plus avancée). Dans ce cas, plus notre sensibilité serait développée, plus notre intuition le serait également. C’est la raison pour laquelle les hypersensibles seraient naturellement très intuitifs. Il est d’ailleurs intéressant de noter que, d’après des recherches menées à l’université de Stony Brook, l’insula (petite structure cérébrale située dans le cortex insulaire et qui est fortement liée aux émotions et à l’intuition) est plus active chez les personnes hypersensibles.

Instinct et intuition, même combat?

Non et définitivement non! C’est malheureusement une erreur trop souvent rencontrée. Beaucoup de personnes parlent d’instinct pour définir l’intuition, hors les deux ont des origines bien différentes.

L’instinct est animal, il s’agit d’un comportement primitif ancestral dépendant du cerveau reptilien. II est naturel et involontaire. Vous savez par exemple que vous devez vous nourrir pour rester en vie et en bonne santé. Vous allez naturellement vous adapter pour survivre, quelles que soient les situations que vous rencontrez. La peur est notamment une réaction instinctive vous prévenant d’éventuels dangers. On parle donc d’instinct de survie ou encore d’instinct de conservation.

L’intuition, quant à elle, est une réponse se basant sur des perceptions. Elle est le fruit de la part émotionnelle de votre cerveau, et plus particulièrement de l’insula. Elle vous aide à savoir quelle route emprunter si vous vous êtes égarés. Elle vous dit que vous allez obtenir ce job tant convoité et pour lequel vous avez eu un récent entretien. Que l’on y voit quelque chose de mystique ou un processus naturel, on est bien loin d’un instinct animal de survie et de conservation de l’espèce.

Quand les croyances s’en mêlent :

Certains pensent que l’intuition serait le langage de notre âme, une forme de réponse spirituelle de l’ordre de la voyance. D’autres pensent qu’elle est un lien avec Dieu, ou qu’elle est un don et que seules des personnes fortement évoluées peuvent y avoir accès. Mais ces théories tiennent-elles la route?

Pour répondre à cette question, il me semble important, dans un premier temps, de bien définir ce qu’est l’âme. Là encore ce n’est pas une chose aisée puisque l’idée même de l’âme peut varier selon les croyances. Cependant je vais me contenter de sa description la moins farfelue et la plus probable.

L’âme est une entité énergétique personnelle, potentiellement éternelle, dotée d’une conscience qui lui est propre et capable d’enregistrer des informations. L’âme aurait également la capacité de s’incarner pour évoluer grâce à l’apprentissage. Lorsqu’elle n’est pas incarnée, l’âme aurait accès à beaucoup plus d’informations puisqu’elle serait libérée des barrières que lui impose la matière. C’est notamment quelque chose que l’on peut expérimenter grâce à la pratique du voyage astral.

À partir de là, il est donc tout à fait possible d’imaginer que notre âme, en tant qu’entité douée d’une conscience, puisse nous transmettre des informations qu’elle parviendrait à capter au-delà de la matière, en particulier dans des états de conscience favorisant cette capacité (comme le sommeil). Ces informations perçues de façon totalement inconsciente nous parviendraient alors de manière inexpliquée par ce que l’on nomme l’intuition. Cette dernière serait alors une capacité présente en chacun de nous, et ne dépendant que de nous-même. Dans la mesure où cette théorie s’appuie sur des éléments qui peuvent être expérimentées grâce à différentes pratiques telles que le spiritisme ou le voyage astral, il me semble important d’en tenir compte.

Passons à présent à la seconde hypothèse, selon laquelle l’intuition serait un don, provenant d’une élévation spirituelle élevée ou de Dieu. Il me semble évident que l’on peut tout de suite rejeter la croyance du don puisque l’intuition est présente chez tout le monde et que c’est parfaitement vérifiable. Simplement certaines personnes la rejettent en faisant preuve d’hyperrationnalité. Par conséquent nous ne pouvons pas non plus penser qu’elle n’est présente que chez des personnes particulièrement élevées spirituellement.

Au risque d’en choquer certains, je trouve l’hypothèse sur Dieu plus intéressante. Peu importe que l’on croit au Dieu unique ou en plusieurs déités, il serait facile d’imaginer que des entités élevées (ou même des esprits!) puissent nous transmettre des messages sous forme de sentiments (ou autres). Les esprits procèdent d’ailleurs parfois comme ça avec les personnes réceptives.

Mais alors qu’en est-il vraiment?

L’intuition est-elle un simple fait physique comme nous le dit la science? Ou contient-elle une dimension spirituelle?

Clairement, nous ne pouvons pas rejeter l’explication scientifique. Il me semble évident que nous captons tous inconsciemment des éléments nous permettant de faire des déductions qui nous semblent sorties de nulle part.

Lorsque nous rencontrons une personne pour la première fois, nous allons consciemment voir si elle se montre sympathique ou non. Mais inconsciemment nous allons percevoir des attitudes, des mimiques qui pourront nous laisser entendre que sa sympathie n’est qu’une apparence. C’est ainsi que notre intuition nous dira de nous méfier d’elle.

De la même manière, durant un entretien d’embauche, nous pouvons capter des expressions, de légers changements dans l’intonation de la voix, dans la façon de se tenir de notre interlocuteur…qui nous indiqueront si l’entretien s’est bien passé.

Ou encore, si vous êtes perdus, vous pouvez tout à fait déduire de façon inconsciente la direction à prendre en fonction des chemins que vous avez empruntés précédemment et de la position de votre destination.

Mais qu’en est-il lorsque vous parvenez à prévoir un événement à venir?

Lorsque la prémonition s’en mêle, l’explication scientifique commence à perdre en crédibilité. S’il est tout à fait possible que des éléments inconscients nous permettent de prévoir certains faits, ça ne peut pas être le cas pour toutes les prémonitions.

Imaginez un peu que vous rencontriez une personne pour la première fois de votre vie, et que votre « petite voix intérieure » vous dise que cette personne va avoir un accident de voiture. Vous ne savez pas quand ni comment, vous savez simplement que cela va se produire et que ce sera grave.

Comment votre cerveau pourrait déduire un tel fait dans la mesure où il ne peut y avoir aucun élément vous permettant d’appuyer une quelconque réflexion inconsciente. Vous ne connaissez pas la personne, vous ne savez rien de ses habitudes en voiture, vous ne savez même pas si elle conduit! Rien ne vous permet de faire cette prédiction…si ce n’est quelque chose de plus subtil et inexpliqué.

Alors dans ce cas, il se pourrait que votre âme l’ait capté ou qu’une entité vous l’ait murmuré. C’est pourquoi je pense que l’intuition connait une dimension spirituelle au-delà de son aspect physique explicable par la science. Les deux sont même complémentaires. Et ce que l’on nomme l’intuition serait plutôt une forme d’expression de différentes capacités, telles que la déduction intellectuelle inconsciente, mais aussi la prémonition et la médiumnité.

La pratique de la divination pourrait alors s’appuyer sur différents supports ayant pour but d’activer notre imagination afin de faire appel à notre capacité de déduction (en assemblant différentes informations inconscientes) ou à notre faculté de prémonition.

Pour résumer, l’intuition serait davantage un mode d’expression qu’une capacité au sens propre du terme. À travers elle, différentes facultés (prémonition, médiumnité, télépathie, perceptions sensorielles inconscientes…) pourraient nous communiquer toutes sortes d’informations. Cependant. La réduire à cette seule fonction ne serait pas tout à fait juste, car elle reflète malgré tout un processus inconscient se manifestant d’une manière bien spécifique, en l’occurrence le sentiment.

Pour finir…

Dans un prochain article je vous expliquerai bien sûr comment développer votre intuition à travers différentes méthodes. Sachez cependant que ses principaux ennemis sont le manque de confiance en soi, le stress, la négativité, la peur, le doute et le rationalisme exagéré.

Je suis Melliarine, une grande passionnée d'art, d'ésotérisme et de nature. Ce sont ces passions qui m'ont donné envie en 2010, d'ouvrir mon premier blog ésotérique, alors nommé L'Essence Mystique. Puis, en mars 2012, je décidais d'ouvrir la boutique The Witching Hour, où vous pouvez retrouver mes créations artisanales inspirées du paganisme, de la nature et de l'occulte. Certaines de mes créations sont même directement inspirées de mes pratiques ésotériques et des contacts que j'ai avec certaines entités. En septembre 2012, j'ouvrais ensuite le blog Terre de Mystères afin d'y partager une partie de mes connaissances et de sensibiliser les gens à l'écologie et à la protection animale. Ayant grandi dans une famille où se pratiquait le spiritisme, j'ai naturellement toujours baigné dans l'univers ésotérique, et j'en suis arrivée très vite à pratiquer moi même toutes sortes d'activités relevant des sciences occultes. Les articles que je rédige sur ce blog sont le fruit de mes propres expériences et de mes connaissances, toujours réfléchies et transmises avec un état d'esprit rationnel, n'excluant ni la science, ni les limites de la science.

Si vous avez des questions

Nous vous remercions sincèrement de l’intérêt que vous portez à notre blog !

Cependant, avant de nous poser vos questions :

  • Il vous faut poser vos questions via les commentaires, sur ce blog. Nous ne répondons pas aux questions sur Facebook, Instagram, ni par e-mail.
  • Nous sommes très heureux de partager avec vous. En posant vos questions via les commentaires, vous permettez à tous les lecteurs d’en profiter, ce qui rend l’échange d’autant plus intéressant et généreux !
  • Vérifiez, avant de nous poser votre question, que la réponse ne se trouve pas déjà sur le blog, et dans les commentaires, n’hésitez pas à fouiller le blog pour profiter de tout ce qu’il peut vous offrir.
  •  Si la possibilité d’être identifié vous gêne, ce que nous comprenons, vous pouvez prendre un pseudonyme.
  • Si vous avez besoin de services professionnels (développement personnel, obtenir des bijoux ou des outils divinatoires, voyance, aide et bilan pour vos capacités psychiques, votre spiritualité, renseignements sur vos proches disparus, cas de hantise), il vous faut vous rendre sur nos sites professionnels. Les liens se trouvent dans l’item « nos services » dans le menu de navigation de la page.
  • Ne nous demandez pas de rituels.
  • Ce blog offre quantité d’articles pouvant vous aider. Nous  vous encourageons également à fouiller dans les diverses librairies, ésotériques ou non, qui vous proposent quantité d’ouvrages utiles et nécessaires à votre apprentissage. Nous mêmes, lisons beaucoup !
  • Nous ne validons et ne répondons pas aux commentaires insultants, impolis, écrits en langage SMS, et ne tenant pas compte de ce qui est dit présentement.

Ce blog est tenu par trois professionnels de l’ésotérisme, qui ont des vies bien remplies. Ne soyez donc pas trop fâchés si nous tardons un peu à vous répondre.

Laisser un commentaire